Mohamed Aouragh

Accueil » Poèmes » AHOULI*

AHOULI*

Ahouli village minier
Ahouli mouton sacrifié
Ahouli lutte ouvrière
Foyer de base arrière
Une conscience à taire
Plus rien à faire
Fermeture imminente voulue
Des milliers de familles à la rue…

Restent tes gorges fascinantes
Splendides impressionnantes
Collier de mille lauriers
Serpente ta rivière déchainée
Tes immenses peupliers
Tes gracieux saules pleureurs
Tes cabanes en lauzes perchées
Premiers logis des mineurs…

Ahouli témoin des HOMMES
Ahouli à ce jour village fantôme
Seuls la Moulouya* ses murmures chantés
La présence des gardiens et bergers
Des chèvres et moutons qui broutaient
Chevrotements et échos des failles
Brisent ce silence de rocailles…

Ahouli pèlerinage mémoire
Saisissant angoissant à voir
Décor pétrifiant délaissé au vent
Vision poignante glaçant le sang
Jaillissent les larmes du tréfonds
Des amas de terrils
Devant les tunnels
Des wagons figés sur des rails
De la laverie ne reste que ferraille
Des maisons béantes abandonnées
Aux portes silencieuses blindées
Aux balcons fleuris jadis habitées
Vie animée heureux passé…

La suite du poème dans mon livre
Cris du Maroc – Gap Editions

Juillet 1990

A la mémoire des mineurs d’Ahouli-Mibladen-Zaïda et leurs familles
AHOULI* : mine qui employait 2000 ouvriers avant l’arrêt définitif en 1975
Moulouya* : rivière qui traverse la mine
Anjil* : village d’habitation des mineurs


4 commentaires

  1. DEBRAY dit :

    Trés beau ! plein de véritées !
    Alain  » I.Z.M. »

  2. Youssef. B dit :

    Village présenté tel quel était… Les lieux évoqués avec minutie et objectivité .Poème exprime fidèlement la réalité et la vérité . Merci ami. Youssef

  3. Youssef .B dit :

    Poème exprime fidèlement la réalité et la vérité. Les lieux sont évoqués avec minutie et objectivité
    YOUSSEF .B

  4. saida madani dit :

    Bonjour ,
    Premier poème a vous, recommande par mon cousin youssef .heureusement qui a des gens comme vous qui raconte l histoire d ahouli et mibladen si non l histoire sera dans les oubliettes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Follow Mohamed Aouragh on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :