Mohamed Aouragh

Articles récents

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

MIDELT BIEN AIMEE

Chaque retour d’exil
De mon foyer de mon île
A l’aube j’erre dans ma ville
Celle qu’un matin au levé
Tel un voleur j’ai quittée
La mort dans l’âme
De la voir dépérir
Et perdre son sourire
Fuyant le désespoir
Seul bagage l’espoir
D’un ailleurs
Bien meilleur
Lâchant bride aux souvenirs
De ma ville au tumultueux avenir…
(suite…)

IMI NIGHRAM*

Imi Nighram
Beauté inouïe
Inchangée depuis
Mémoire éternelle
Lieu de palabres
Hamou le barde
Conteur troubadour
Entouré de ses fidèles
D’un geste ancestral
Avec sa branche d’olivier
Il chasse les mouches
Se racle la gorge
Crache au loin
Puis d’une voix saccadée
Hamou l’orateur
Livre Tamdiazte*
Narrant les difficultés
Des gens de la vallée
Des notables enrichis
Disputes et conflits
Haine et jalousie
Entre les tribus
Terrains confisqués
Par les riches et les autorités…
(suite…)

CHAUFFARD

Express Nord Sud car bariolé
Je monte m’installe à côté
D’un vieux emmitouflé
Une barbe blanche et drue
Dépasse de sa capuche touffue…
(suite…)

CHIBANIS* DE L’EXIL

Les Chibanis de l’exil
Errent au centre ville
Promènent leur Ghorba*
Leurs souvenirs de là bas
À Emmaüs magasin
Les dimanches matin
Au marché aux puces
Vers la gare et les bus
Assis sur des bancs isolés
Ils gesticulent des paroles criées
Certains une canne à la main
Et l’angoisse du lendemain…
(suite…)

MIMOUNA*

Maudites tâches et corvées
De cette source éloignée
MIMOUNA arrive chargée
De deux bidons d’eau
Et son petit frère sur le dos
Péniblement elle gravit
Ce sentier caillouteux escarpé
Interminable et rude montée
Ses sandales en plastique usées
Torturent et abîment ses pieds
Silhouette malingre éreintée
Courbée cassée essoufflée
Regard triste et âgé…
(suite…)

KHADIJA*

Sur la place du marché
Des ouvriers attroupés
Espèrent décrocher
Un emploi à la journée
De tous les quartiers
Tous les corps de métier
A deux pas un peu plus loin
Les femmes dans un coin
Employées de ménage
Sont de tous les âges…
(suite…)

HOURIA*fille de la Casbah*

Il se passe des choses
Derrière cette porte close
Depuis que ce locataire élégant
Serviable poli et souriant
Ce retraité solitaire et divorcé
Est revenu de son pays
À la fin de l’été accompagné
D’une jeune mariée
Guère plus âgée
Que sa fille ainée…
(suite…)

MAROC QU’ON AIME

Le Maroc qu’on aime
Le Maroc des mordus du clavier
Mobilisateurs du 20 février*
Internautes avertis frustrés
Assoiffés de justice de dignité
Les perpétuels révoltés
Les enragés de vérité
Longtemps stigmatisés
Écartés rejetés diabolisés…
(suite…)

MEDINA

Médina féerique
Éternelle et magique
Ruelles zébrées
D’ombres et lumières
Labyrinthes infinis
Humides et moisis
Nombreux sanctuaires
Façonnés de terre
Cèdre plâtre et pierres…
(suite…)

LES PETITES MAINS*

Au Douar ce matin
La visite inopinée
De ce citadin endimanché
N’annonçait rien de bien…
(suite…)

Vidéos

Lectures croisées Regards des cimes Cris du Maroc Gap Editions Lecture croisée Aït Sbaâ Lakdima TALSINT Maroc Lecture croisée au Brin De Zinc Lecture croisée / Soirée slam